Chroniques

Les Vigilantes tome 1, Le foyer: Un roman divertissant, mais pas seulement…

Titre: Les Vigilantes tome 1, Le Foyer

Auteur: Fabien Clavel

Édition: Rageot Éditeur

Prix: 14€90

Catégorie: Dystopie

À partir de 13 ans

J’ai eu entre les mains ce livre totalement par hasard. Mon frère n’en voulait pas, considérant qu’il était pour les filles ( quelle conner**). Je l’ai évidemment récupéré car un livre ça ne se refuse pas !

Résumé: À la sortie du Foyer, l’institution paramilitaire où elle a grandi, Anna devient une Vigilante. Elle découvre à la fois le monde extérieur, un pays étouffé par la dictature du Parti, et sa mission : espionner une famille d’opposants supposés. Au fil des jours, elle s’attache à cette famille aimante dans laquelle elle n’a pas eu la chance de grandir.
Quand elle comprend qu’ils fomentent un complot, elle doit choisir son camp…

Anna sort du foyer et doit maintenant servir le Parti, dirigé par Ferentz. Elle surveille alors une famille de dissidents grâce à des caméras cachés dans leur appartement afin de détecter tout signe de révolte. Pendant ce temps, elle voit ses amis changer et se faire embrigader par le Parti. Mais la famille qu’elle surveille va ébranler toutes ses convictions et la faire douter de ce régime.

le personnage principal de ce roman est Anna, jeune fille orpheline ayant grandit dans un Foyer et condamnée à devenir Vigilante. je l »ai trouvé très touchante et juste. je me suis facilement mise à sa place car ses sentiments sont bien retranscrits et je que je crois que j’éprouverai les mêmes émotions si j’étais dans son cas. Elle est très attachante et ses qualités font qu’elle m’a tout de suite été sympathique, elle fait preuve de curiosité et cherche à connaître la vérité sur le Parti qui est très mystérieux. Son amie d’enfance, Írisz fait quant-à elle partie des Stratèges, hiérarchiquement supérieurs aux Vigilantes. Après leur séparation, sa personnalité change du tout au tout, ne jurant que par Ferentz et le Parti, leur donnant raison sur tout. À travers ce personnage, Fabien Clavel nous montre l’importance d’avoir un esprit critique dés l’enfance et l’impact que peut avoir la propagande et l’embrigadement sur les jeunes, qui sont les premiers visés par cet type de régime. On retrouve également ce phénomène avec Vilmosh. Ce sont donc des personnages essentiels à l’histoire et très instructifs, de plus ils sont bien développés et ne tombent pas dans le cliché. Les dissidents, eux, sont des personnes tout à fait normales dont le seul crime est de penser différemment de Ferentz.

L’histoire de ce roman est vraiment intéressante. Anna se rend peu à peu compte que ce régime ne leur veut pas que du bien et qu’il est devenu une véritable dictature. L’auteur décrit bien tous les procédés mis en place par la Parti pour rallier la population à sa cause et pour écraser l’opposition. On retrouve un schéma « classique » de dictature qui se met en place sans que l’on s’en rende compte, jouant sur la peur des gens avec le fameux thème du bouc émissaire. De plus, l’histoire n’est pas sans lien avec l’actualité. En effet, Ferentz prend le pouvoir pour « protéger » le pays des réfugiés… Dystopie d’anticipation? C’est à se demander! C’est pour moi un livre important, qui divertit tout en avertissant le lecteur et en délivrant un message, à mettre entre les mains des jeunes et des moins jeunes.

Le style de Fabien Clavel m’a un peu dérangé au début, en effet, je n’aime pas les récits au présent. Mais je me suis vite habituée et ça m’est sortit de la tête.

Voici quelques citations: « On s’endort plus tranquillement quand on sait qu’on n’est confronté à aucun choix, qu’il n’y a plus qu’à obéir. », « Pourquoi ne pas parler de Ferentz puisqu’il a sauvé le pays et qu’il  l’empêche de sombrer dans la barbarie? », « Quand elle compare ce prix à celui dépensé pour nourrir les orphelins ou les loger, la différence est si exorbitante qu’elle a du mal à y croire. Au moins, le Parti a opéré des choix clairs… »

Merci d’avoir lu ma chronique, j’espère qu’elle vous aura plu ! Avez-vous lu ce livre? Vous fait-il envie? Je vous le conseille vraiment et j’espère vous avoir convaincu ! La suite sort en 2018 et j’ai hâte de pouvoir la lire. Sur ce , je vous souhaite de très bonnes lectures et je retourne à mes bouquins !📚✨

 

Publicités

4 commentaires sur “Les Vigilantes tome 1, Le foyer: Un roman divertissant, mais pas seulement…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s