Chroniques

La vérité sur l’affaire Harry Quebert: Une déception.

Titre: La vérité sur l’affaire Harry Quebert

Auteur: Joël Dicker

Édition: Edition de Fallois

Prix: 22€

Catégorie: Policier

Roman destiné aux adultes/adolescents

J’ai lu beaucoup de critiques positives de ce roman, de plus certains de vous me l’avez conseillés en commentaire de mon article sur ma PAL pour l’été ( je vous remercie d’ailleurs de commenter et de me donner votre avis, ça fait chaud au cœur!♥ ). Malheureusement j’ai été déçue par cette lecture et je vais vous dire pourquoi.

Résumé: À New York, au printemps 2008, alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?Sous ses airs de thriller à l’américaine, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert est une réflexion sur l’Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias. Joël Dicker est né à Genève en 1985. La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert est son deuxième roman. Il y dépeint une Amérique qu’il connaît bien pour y avoir beaucoup voyagé et longuement séjourné.

Marcus est un jeune écrivain ayant écrit un livre à succès qui doit écrire son nouveau roman. Mais il est victime du syndrome de la page blanche et est donc incapable d’écrire un mot. Sa vie change lorsque Harry Quebert, son ami depuis toujours, écrivain renommé, est accusé du meurtre de Nola, une jeune fille qu’il aimait à la folie. Sa disparition datant d’il y a 30 ans est entourée de mystères, que Marcus va tenter de résoudre. Il décide de mener l’enquête pour innocenter son ami.

Pour commencer, j’ai trouvé les personnages affreux, désagréables et complètement irréels. Je m’explique, déjà, Marcus qui est le personnage principal ne m’a absolument pas plu. Il est avide de popularité et d’argent et semble écrire uniquement pour être connu. Les personnages secondaires sont encore pires, ils sont grotesques et ridicules. Leurs réactions ne sont absolument pas normales et raisonnables et prennent des décisions totalement irrationnels ils ne sont pas du tout réalistes! Je prends pour exemple la mère du Marcus, stupide à souhait comme le prouve cette citation : « Markie chéri, écoute, je dois te demander : « Es-tu amoureux de ce Harry? Fais-tu de l’homosexualité avec lui? ». Nola quant-à elle est totalement niaise et insupportable, ainsi que Harry quand il est en sa présence d’ailleurs qui réagit comme un gamin. Leur histoire d’amour à l’eau de rose est platonique et ennuyante au plus haut point. Mais je m’interroge quand même, est-ce voulu? est-ce la vision de l’auteur? je ne sais pas du tout!

J’ai beaucoup aimé l’atmosphère de ce roman, sûrement dû au cadre du récit qui est un petit village au bord de la mer. Il y a toute une partie centrée sur l’écriture et le monde de l’édition qui peut être intéressante. Par contre, les 260 premières pages( versions poche) ont été pour moi ennuyeuses et inutiles. L’enquête n’avance pas du tout et aucune révélations permet de nous mettre sur la piste. Mais ensuite, l’intrigue avance bien et cela m’a permit de ne pas abandonner le livre. J’avais quand même très envie de connaître le fin mot de l’histoire et je ne peux que reconnaître l’habilité de l’auteur pour instaurer du suspens. J’ai donc terminé cette lecture sur une touche positive car le dénouement est inattendu quoique un peu tiré par les cheveux.

Le style n’est pas très plaisant , assez plat avec des dialogues franchement niais. J’ai d’abord cru à une traduction ratée avant de me rendre compte que l’auteur écrit en français (oups) .

Voici quelques citations: « Chérissez l’amour, Marcus. Faites-en votre plus belle conquête, votre seule ambition. Après les hommes il y aura d’autres hommes. Après les livres, il y a d’autres livres. Après la gloire, il y a d’autres gloires. Après l’argent, il y a encore de l’argent. Mais après l’amour, Marcus, après l’amour il n’y a plus que le sel des larmes. », « L’amour, c’est très compliqué. C’est à la fois la plus extraordinaire et la pire chose qui puisse arriver. Vous le découvrirez un jour. L’amour, ça peut faire très mal. Vous ne devez pas pour autant avoir peur de tomber, et surtout pas de tomber amoureux, car l’amour, c’est aussi très beau, mais comme tout ce qui est beau, ça vous éblouit et ça vous fait mal aux yeux. C’est pour ça que souvent, on pleure après. « , « Je crois surtout que vous baisez comme vous écrivez: soit c’est l’extase, soit c’est le néant. ».

Je respecte totalement les personnes qui ont adoré ce roman, je suis peut-être passée à côté du livre et du message de l’auteur en interprétant de manière erronée. Si vous avez des explications à me fournir, je serai ravie de les lire. En tout cas, merci d’avoir lu ma chronique, j’espère qu’elle vous aura plu dites moi si vous comptez lire ce livre, si vous l’avez lu et sur ce, je vous laisse à vos lectures te je retourne à mes bouquins!📚✨

Publicités

6 commentaires sur “La vérité sur l’affaire Harry Quebert: Une déception.

  1. Je n’ai pas du tout accroché non plus alors que beaucoup me disaient : « tu vas voir tu vas adorer, etc. Et contrairement à toi qui as eu le courage d’aller au bout, il fait partie des très rares livres que j’ai abandonné au bout de 100 pages… j’ai trouvé le début sans intérêts sur tous les plans et terriblement ennuyeux ! Ca me rassure que tu n’aies pas aimé car je pensais que j’avais un soucis 😂😂

    Aimé par 1 personne

  2. Mince dommage que tu n’es pas apprécié, comme quoi les avis peuvent vraiment diverger sur un même roman 🙂 Pour ma part j’avais bien aimé avoir les point de vu d’un auteur, la façon de faire un livre, le stress face à la page blanche. L’histoire d’amour m’a aussi touché, cet amour impossible qui reste fort. Quant à la fin, elle m’a surprise, je ne m’y attendais pas…

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je suis trop déçue de pas avoir aimé :/ La réflexion sur l’écriture peut être intéressante si on a aimé mais pour ma part j’ai trouvé ça paradoxale d’avoir des conseils pour écrire un bon livre dans un roman que je n’ai pas aimé 😂. Et l’histoire d’amour ne m’a pas touché car je n’ai pas apprécié les personnages je pense. La fin est pour moi la meilleure partie de ce roman même si j’étais quand même septique sur certains points . 😉Merci pour ton commentaire constructif ❤

      Aimé par 1 personne

  3. Coucou ! Dommage que tu n’ai pas aimé mais selon moi c’est purement personnel. Tu as tes explications, tes impressions mais dans le fond le livre n’étais pas fait pour toi. Moi c’est ce que je ressens et pense quand je lis des livres aimés de beaucoup de personnes mais pas par moi. C’est pour cela que je fais pas de chroniques sur les livres que je n’ai pas aimé au point de les garder. Bonnes prochaines lectures ! Biz !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je pense qu’il y a aussi une part de ça ! Mais je préfère chroniquer toutes mes lectures, c’est pour moi très important d’être honnête et de donner mon avis même négatif. Merci pour ton commentaire , bonnes prochaines lectures à toi aussi !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s